19/11/2018

Comment vaincre ses phobies ?

Il existe plusieurs types de phobies qui gâchent latéralement la vie des gens. Pour commencer, il faut cerner sa phobie pour pouvoir lui faire face et en guérir. Il faut affronter ses démons comme on dit pour les vaincre. Les principales phobies connues sont la claustrophobie, l’agoraphobie, l’acrophobie, l’hématophobie…

Pour les personnes qui ont une phobie des seringues, c’est difficile de les convaincre de faire des injections d’acide hyaluronique ou de botox. Les victimes de la bélonéphobie n’arrivent même pas à faire une vaccination et entrent dans des états d’hystérie pas possible.

Que faire alors pour vaincre ses phobies ?

Opter pour la thérapie comportementale et cognitive

La phobie n’est rien d’autre qu’une maladie qui se soigne. Les troubles phobiques légers ne nécessitent pas pour autant un traitement médicamenteux sauf si elles engendrent une dépression. Si la personne en vient à bout de sa peur irrationnelle, elle peut consulter et demander de l’aide. Des cas de malaise vagal sont souvent mentionnés.

Les thérapies comportementales et cognitives permettent de déconditionner la peur. Une exposition progressive permet d’habituer le patient à sa peur.

L’hypnose permet aussi d’évacuer les émotions négatives et les peurs démesurées.

La méthode Tipi permet un nettoyage émotionnel. Il s’agit d’une technique d’identification sensorielle des peurs inconscientes. En fermant ses yeux, le patient évacue les sensations désagréables liées à sa phobie.

Comment soigner les phobies par la réalité virtuelle ?

Depuis 1992, on commence à utiliser la réalité virtuelle pour faire face à sa phobie.  Les personnes concernées sont celles atteintes de dépression, de phobies, d’addictions, de troubles du comportement alimentaire et de troubles de l’équilibre.

La réalité virtuelle est en fait la continuité dans les thérapies de comportement pour habituer le patient à affronter ses peurs. L’aspect ludique et motivationnel de la Thérapie d’exposition à la réalité virtuelle dite la TERV permet une maniabilité et une approche plus facile. La présence d’un psychanalyste lors de l’immersion du patient dans la réalité virtuelle qui le met face à ses peurs, permet une récolte de ses réactions. En plus le patient est conscient que la situation est virtuelle donc il est plus rassuré que si on le mettait réellement face à l’objet dont il a peur.

 

01/11/2018

Pourquoi vouloir changer la forme de son nez ?

Changer la forme du nez est un choix personnel qui ne doit pas être influencé par une tierce personne. Il se fait souvent pour différentes raisons qui diffèrent d’une personne à une autre.

Affiner les traits du visage

Parfois avoir des narines épatées ou une bosse nasale cause les complexes et affecte l’estime de soi. Le recours à la chirurgie esthétique du nez permet de restaurer l’équilibre du visage et d’avoir des traits plus fins. Cela accroît la confiance en soi et permet à la personne d’entrer dans la vie professionnelle avec plus d’aisance. Même pour établir des relations personnelles, cette chirurgie devient le premier pas à franchir avant d’entamer toute histoire amoureuse. Comme on le dit souvent pour construire une relation réussie et aimer son partenaire, il faut commencer par s’aimer soi-même.

rhinoplastie tunisie.png

Détester son apparence

En effet, qui voudrait garder la même forme du nez qu’il a hérité d’un père violent ou qui l’a abandonné à la naissance ? ou encore pour des raisons purement esthétiques, qu’il soit petit, grand, pointu ou avec des narines larges… ce n’est pas toujours évident de le porter fièrement.

Essayer de ressembler à son idole

Certaines personnes essaient de ressembler à leurs idoles par tous les moyens. Cela va du simple fait de s’habiller comme eux à adopter leur coiffure. D’autres vont à l’extrême et font de la chirurgie plastique pour transformer en plus du nez, le menton et les pommettes.

Comme le cas de Rodriguo Alvarez qui a décidé d’arrêter la chirurgie esthétique après avoir subi 60 interventions pour devenir le Ken humain. La raison de son arrêt c’est la mise en danger de sa santé.

chirurgie plastique.png

Mais pour ne pas aller dans les cas extrêmes et les caricatures, au moment de faire une rhinoplastie certains patients demandent à avoir le nez de tel ou tel personnage public. Le rôle du chirurgien plasticien est d’expliquer au patient quelle forme lui conviendrait le mieux et peut dans certains cas lui indiquer une profiloplastie pour harmoniser tous les traits du visage.

15:12 Publié dans Beaute | Lien permanent | Commentaires (0)

13/12/2017

L’obésité est-elle un frein à la conception d'un bébé ?

A en croire les récentes études, ce n’est pas une bonne idée de concevoir un enfant si on est obèse. Au lieu de perdre son énergie à une conception infructueuse et son lot de déceptions, il est préférable d’entamer une cure d’amincissement et de soigner son obésité.

obesite-fertilite.jpg

Lire la suite